Mot de notre président

Une belle sensibilité de notre président d’honneur

Pierre Cayouette

Monsieur Pierre Cayouette
journaliste, écrivain et éditeur

 

 

Quelle extraordinaire idée! Ce sont les premiers mots qui me sont venus en tête sitôt que j’ai été mis au parfum de la création du comité des descendants de Joseph-Henri Caillouet et du très enthousiasmant projet d’une première grande retrouvaille en août  2014.

On ne félicitera et on ne remerciera jamais assez les initiateurs de cette belle aventure.

Cette grande rencontre viendra assouvir un besoin que nous éprouvons tous : celui de mieux connaître son passé, de renouer avec ses racines et de retrouver sa grande famille.

Le tourbillon de la vie moderne nous emporte tous et nous éloigne même souvent de nos familles immédiates. Les courriels et les réseaux sociaux comblent partiellement les distances et entretiennent l’illusion que nous demeurons proches les uns des autres. Rien ne vaut toutefois de véritables retrouvailles, des rencontres en chair et en os. Rien ne vaut des poignées de main, des embrassades, des rires sonores et des repas partagés autour d’une même table. Rien ne vaut des soirées à se raconter des anecdotes ou à chanter à l’unisson.

Que cette rencontre se déroule à Bonaventure la rend encore davantage incontournable. Ce sera un émouvant pèlerinage aux sources. Car c’est là que tout a commencé pour nous tous. C’est là que Joseph-Henri, cultivateur, fils de Gilles Caillouet, Caillouette, notre premier ancêtre, venu de Brest, a choisi de passer sa vie. Sept générations plus tard, des Cayouette ont toujours le bonheur de vivre en Gaspésie, ce pays intérieur qui nous unit tous. Pour d’autres descendants de Joseph-Henri, éparpillés aux quatre coins de l’Amérique, ces retrouvailles seront peut-être l’occasion d’un premier séjour à Bonaventure.

Ce rendez-vous sera aussi pour nous une façon de rendre hommage à tous nos ancêtres, à ceux qui ont labouré la terre pour nous.

Je suis convaincu que nous en ressortirons tous gonflés de fierté. J’ai déjà hâte à août 2014, hâte à ce «Sommet des Cayouette, Caillouette descendants de Joseph-Henri». J’imagine la joie que nous aurons à nous retrouver. Je savoure déjà ces quelques jours au cours desquels tout le monde prononcera bien notre nom : Ca- you- ette! Comme bien des Cayouette qui ont grandi dans la région de Montréal, je me suis presque résigné à entendre mon patronyme se faire massacrer. De la maternelle à l’université, au restaurant ou au téléphone, on m’a donné du «Caouette» et on a oublié ce «y» auquel nous tenons tant… Entre descendants de Joseph-Henri, on se comprendra!

Au plaisir de vous retrouver en août 2014! Propagez la nouvelle dans vos familles et préparez-vous à une fête mémorable!


Pierre Cayouette
( Pierre à Gilles à Francis à Hilarion)